Car-paix-dit-aime

25 novembre 2020

Intemporelle

48977644-une-jeune-femme-brune-attrayante-sexuelle-avec-de-longs-cheveux-assis-dans-la-forêt-près-de-fense-avec-d

2016709-bigthumbnail

48966576-closeup-portrait-vue-d-une-belle-femme-pensive-sexy-brune-mince-sensuelle-en-forêt-d-automne-ten

 

 

 

 

 

Intemporelle..

 

 

Viens, toi qui aimes comme un roi

je suis ta belle au collier de perles,

ta charmeuse aux serpents des bois

je suis celle qui sème-merveille

Je suis intemporelle...

 

Viens, toi qui aimes mes émois

tu le sais bien que je ne suis pas de sel,

que je suis l'eau-de-vie aux fraises des bois

 la part dans anges qui y déferlent

Je suis un tempo-réel

 

Viens, toi qui lances tes voeux à mes lettres

Sors ton draps-peau, déclare-moi l'amour

à l'encre du tanin des feuillets de ton hêtre

sous les jeux de mots de mes pourtours

Je suis intemporelle...

 

Viens, toi qui te lies souvent à mes lignes

suivre la plume des mots entrelacés

Décoder l'alcôve qui colore les signes

Viens-y poser tous tes murmures lovés

Je suis intemporelle

 

Viens, toi qui t'égares dans la forêt

où les mots sont gravés à l'encre de l'envie

Tu le vois bien que mes mots s'y glissent

dans les sentiers aux envolés d'infinis

Je suis intempor'aile

 

Viens, toi qui graves le feu de mes foudres

Tu déposes les dorures sur mon corps aimant

Tu enveloppes les nus-ances de ta poudre

à l'aurore des jours qui s'inclinent, ardents

Je suis un-temps-peau-réelle

 

Viens à moi y souffler le chaud

sur les sentiers éclairés par ta brune

Viens apprivoiser le sablé de mes mots

poser ta sève au creux de mes dunes...

Je suis intemporelle...

 

Mlle aile-Carpe Diem

Posté par Rosalchimique à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 septembre 2020

Là où palpite le monde

Posté par Rosalchimique à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2020

Ma chair envie

photofunky


Ma chair envie...


 

Tu ne sais ni ma chance

ni ma veine d’être femme,

quand mes bas font offense

je te dédis ma chair envie

 

Tu ne connais ni la flamme

ni la chaleur de mon désir,

quand mon corps se dame

et qu’il offre ses plaisirs

 

Tu ne sais rien de mon tout

quand mon être s’épanche

aux yeux de biche à genoux,

quand mes lèvres te font revanche

 

Tu ne sais ni ma chance

ni ma veine d’être femme,

quand mon corps fait audience

quand ma chair envie s'enflamme

 

Tu ne connais ni la larme

ni la pluie fine de l’allégresse

du miel sulfureux qui désarme

mêlé à l'eau de ma tendresse

 

Quand je me déshabille à tes nues,

quand mes reins sont offrande,

quand mon désir seins-si-nus

quand ma chair envie te scande

 

Que veux-tu faire de ses langues-gages ?

sous ma chair envie en peaux-aiment

je te donne mes délices pas-sages

où coulent les envies qui se mêlent...

 

une chère et tendre envie

 Mlle-aile Carpe Diem

 

 

Posté par Rosalchimique à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2020

M’aime la Nuit


 

tumblr_nstzwmfre31rk1cbbo1_500-183x300

 

 

 

M'aime la nuit...

 

 

 

Et je m’éteins pour que m’aime la nuit,

que le psaume seins-si-nus d'émoie

dévoilant le mystère de mes douces nuits

qui espèrent la lumière sous nos pas

 

Et je m’étreins à ton jour cieux,

ma lanterne disparait sous mes doigts

étant en trêve de ce qui ne se voit pas

Te voudrais-je en-corps silencieux

 

Et tu m’éteins pour que m’aime la nuit,

ma touche d’or sur les sens-ciel gris

absout tout des nues-ances de mes envies,

viens battre la chamade je t’en prie...

 

Mlle-aile Carpe Diem

 

 

Posté par Rosalchimique à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2020

Confinés

 

 

img_como_hacer_manzanas_caramelizadas_para_navidad_3713_600

 

Qu'on-fit-né...

 

 

Et si on se confinait avec délice ?

tels des fruits bien sucrés

de solutions miellées

de volupté protectrice

 

Et si on se confit’né ?

on pourrait alors renaitre

en interdit sans paraître

aux contraintes désirées

 

Et si on se confine en s’aimant ?

est-ce vraiment un confinement

si le confit-ne-ment pas vraiment

naitra surement un bel instant

 

Autant ne pas être trop déconfits ?

on n’en sera que plus heureux

autant se recentrer sur le joyeux

 et sans amende ni sortie...

 

Nos vertus seront ainsi préservées

enroulé de désirs et de légèreté

avec une pointe de confiserie perlée

dans nos vies prêtes à revivrent d’intensité

 

Et si on se déconfine un jour nouveau ?

restera alors ces instants lovés

le goût de ces instants protégés…

On savourera ce joli renouveau

 

 

 

 Mlle-aile Carpe Diem

 

 

 

 

Pensée du jour pour être "confit-né" :

 

"Le monde de la réalité a ses limites 

le monde de l’imagination est sans frontières"

Jean-Jacques Rousseau

 

 

 

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail

Posté par Rosalchimique à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 mars 2020

Coup-l'heure

 

HJui-8XNQ_1256x620__1

 

 

Coup l'heure...

 

Le jour manque cruellement

d’absinthe aux vers de mes sens

sous les amours teintées d'infiniment

qui s’allongent au coeur du silence

 

Je couche tous mes compromis 

ci-gîssent les couleurs de mon être,

Je t’offre un voeu, rose paradis

et j’épargne l'encre des peut-être

 

Le jour dépeint évidemment

la feuille d’un papier blessé,

j’écris au rouge des tourments

vos mots qui m'ont tant donné

 

Et je signe toutes mes faiblesses

sous les nuages du bleu des décisions,

je dessine toutes mes promesses

que je tisse au fil d'or de mes émotions...

 

Aux nuances qui vibrent

Mlle-aile Carpe Diem

 

Posté par Rosalchimique à 21:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 mars 2020

Le coeur d'une femme

146938-girl-sea-road-art

Le coeur d'une femme ...

 

 

Les coeurs des femmes sont une mer de mystère
où flottent les marins dans les eaux d'éther
les océans les portent parfois disparus à quai
nageant à contre-sens, les aimants à jamais


Ils ont dans leurs coeurs la mémoire ancienne
celle qui a vogué contre vents et marées
pour le seul trésor d'une belle bohémienne
où s'est aventurée un naufragé blessé


Le coeur d'une femme est une terre promise
où s'échoue le baiser dont elle devient éprise
une île d'un envoutant encens au gout d'infini
sous son aile brulante au coeur de sa pluie

 

Ils ont dans leurs mains toute la reconnaissance
à celle qui révèlè le gout de la passion
à celle qui donne vie à leur renaissance
à celle qui détient une émotion de fusion

Le coeur d'une femme a de divins visages
une immense étendue d'eau à son rivage  
bienheureux celui qui découvre ses secrets
osant caresser son âme sans jamais de regret


Ils ont dans leurs coeurs l'essence d'une légende
un royaume d'amour où il se nomme "roi"
quand les âmes vibrent au coeur des landes
magicien des lettres d'or, il était une fois

 

Le coeur d'une femme a la mémoire originelle
dans son sang est gravé l'envie éternelle  
parfois ses blessures sont un lourd fardeau
soulagé par un seul mot comme un échos


Ils ont dans les veines la force du fer désuni
comme des forgerons venant réunir les métaux
ils posent leurs larmes dans un athanor jauni
quand soudain se figent tous leurs cristaux

 

Le coeur d'une femme se lit à l'encre de chine
se dévoile à celui qui mérite les teintes de ses mots  
sculptent toutes les lettres gravées à l'eau marine
à celui qui saisit l'ivresse qui navigue dans ses flots...

 

Mlle-aile Carpe Diem

 

 

 

Posté par Rosalchimique à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2020

Ma citadelle

 

18258587-sculpture-sur-pierre-de-construction-classique-khmer-à-banteay-srei-dont-le-nom-signifie-citadelle-de-

 

 

Ma citadelle...

 

Mais lui sans elle n'est rien
au coeur des chemins d'or
parfois le chagrin l'étreint
comme un sentiment qui dévore
sur le bas galbé de ses reins
et la nuit souffle sur ses braises
quand la nostalgie donne sa voix
le clair obscur prend ses aises
elle dévoile ses dentelles de soi
pour s'en aller tant qu'il l'aime
et courir au creu de sa citadelle
et si d'amour elle parsème
Elle reste sa flamme jumelle...

 

Mais elle sans lui n'est rien
au coeur d'un instant d'or
parfois elle s'endort sans fin
comme un sourire qui s'évapore
sur le rêve sublimé d'un petit rien
sous ses lèvres au gout de fraise 
quand le soir montre alors la voie
la lueur noire devient falaise
et dévoile ses sculptures de bois
pour venir tant qu'elle l'aime
et s'enfoncer dans sa citadelle
et si d'amour il vient et sème 
Il reste son âme jumelle...

 

 

Mlle-aile Carpe Diem




 

Posté par Rosalchimique à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2020

Grand large

 

 

1

 

Grand large...

 

Le vent du large fait tourbillonner mes cheveux
m'entrainant dans des pensées profondes
Le soleil et la mer ont brillé dans mes yeux
Séchant sur mes joues des larmes trop rondes

J’ai parcouru la plage ensoleillée
Ma présence a touché des coquillages nacrés
J’ai frôlé et touché l'écume mordorée
Mes pas ont laissé une empreinte dans le sable mouillé

Le vent du large fait tourbillonner mes cheveux
Réveillant en moi des souvenirs colorés
Le soleil et la mer ont brillé dans mes yeux
Donnant à mes joues un beau teint doré

J’ai regardé au loin l'horizon de mon parcours
Sans me retourner sur le passé je chemine
J’ai encore tant de choses à vivre, tant de jours
Tout ce qui peut me faire mal j'élimine

Le vent du large fait tourbillonner mes cheveux
J’ai contemplé le soleil se coucher à l’horizon
Le soleil et la mer ont brillé dans mes yeux
Le monde et le bruit ne sont que dérision

 

Mlle-aile Carpe Diem

 

Posté par Rosalchimique à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2020

Gourmandise

 

 

photo_6415155

 

Gourmandise...

 

 

 

De ton regard complice à nos éclats de rire,

De ta langue fin prête pour le doux délice,

Me reste le goût sucré, un seul mot à dire,

La passion du baiser chaud sans artifices

 

Glisserais-tu la verve d’un de tes désirs,

Un soir, tes mains à mon corps qui me titillent,

Il ne faut point de faim pour le doux plaisir,

De mes doigts qui glissent jamais ne déshabille

 

 

Aurais-je autant de péchés à savourer,

Pour me laisser tenir quand il m' immobilise

je ferme les yeux pour mieux le garder,

Je veux boire ses désirs avec gourmandise

 

 

Me glisser doucement entre ses fantasmes,

Vivre le poeme sous lequel je suis allongée,

Laisser ses mains caresser tous mes charmes,

Que cela soit citronné ou sucré, laisse-moi y gouter....

 

Mlle aile-Carpe Diem

 

 

 

 

carte-da-parati-leccare-la-panna-acida-con-dolce-fragola

687474~1

 

Posté par Rosalchimique à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]